Analyse

La campagne ratée de l'Armée de l'Air et de l'Espace.

23 avr. 2024

Analyse

La campagne ratée de l'Armée de l'Air et de l'Espace.

23 avr. 2024

Analyse

La campagne ratée de l'Armée de l'Air et de l'Espace.

23 avr. 2024

Je me baladais sur LinkedIn cet après-midi, quand je suis tombé sur une campagne sponsorisée de l'Armée de l'Air et de l'Espace. Je trouve que c'est un excellent exemple de ce qu'il faut éviter de faire, alors je vais vous en parler.

Le post en question :

Alors ? Voyez-vous le problème ?

Déléguer la créa, c'est aussi avoir des yeux en plus.

Nous ne sommes pas spécialisés dans l'aviation, ni dans le recrutement, mais cette campagne qui vise à générer du lead en vue d'un éventuel recrutement au sein de l'Armée de l'Air semble être une campagne qui risque d'exploser en plein vol.

En général, c'est le SIRPA qui s'occupe de la communication des armées, mais il semble que cette fois, ils ont oublié de se relire avant de dépenser des milliers d'euros en campagne LinkedIn Ads. Ce qui ne serait pas arrivé chez nous. En passant par une agence comme First, vous bénéficiez d'une équipe supplémentaire qui pourra identifier des problématiques que vous n'auriez peut-être pas remarquées.

"QUITTE À FAIRE DES ÉTUDES, AUTANT QU'ELLES SERVENT À QUELQUE CHOSE."

Si je fais quelques efforts de compréhension, je parviens à lire entre les lignes que l'objectif de la campagne est de dire qu'en effet, pour être pilote, ingénieur en avionique, ou je ne sais quel métier pour faire voler des avions remplis de bombes , il faut faire des études (ce qui est évident) et que ces études sont au profit de tous puisque le futur élève en question servira son pays. Soit. Cependant, c'est internet, on est en 2024, en quelques minutes seulement, je vois facilement le scandale : "Comment ça ? Je fais des études et ça ne sert à rien ?" "Quid de tous les autres métiers ? Ils ne servent à rien ?"

Je ne vais pas me mettre plus longtemps dans la peau des trolls d'internet, ou rentrer dans le débat politique de donner raison ou non à cette campagne marketing, ce n'est pas le propos.

Mais si vous voulez éviter ce genre de problème et faire passer le bon message à la bonne audience, une seule solution, travailler avec First, l'agence créative par abonnement !

Je me baladais sur LinkedIn cet après-midi, quand je suis tombé sur une campagne sponsorisée de l'Armée de l'Air et de l'Espace. Je trouve que c'est un excellent exemple de ce qu'il faut éviter de faire, alors je vais vous en parler.

Le post en question :

Alors ? Voyez-vous le problème ?

Déléguer la créa, c'est aussi avoir des yeux en plus.

Nous ne sommes pas spécialisés dans l'aviation, ni dans le recrutement, mais cette campagne qui vise à générer du lead en vue d'un éventuel recrutement au sein de l'Armée de l'Air semble être une campagne qui risque d'exploser en plein vol.

En général, c'est le SIRPA qui s'occupe de la communication des armées, mais il semble que cette fois, ils ont oublié de se relire avant de dépenser des milliers d'euros en campagne LinkedIn Ads. Ce qui ne serait pas arrivé chez nous. En passant par une agence comme First, vous bénéficiez d'une équipe supplémentaire qui pourra identifier des problématiques que vous n'auriez peut-être pas remarquées.

"QUITTE À FAIRE DES ÉTUDES, AUTANT QU'ELLES SERVENT À QUELQUE CHOSE."

Si je fais quelques efforts de compréhension, je parviens à lire entre les lignes que l'objectif de la campagne est de dire qu'en effet, pour être pilote, ingénieur en avionique, ou je ne sais quel métier pour faire voler des avions remplis de bombes , il faut faire des études (ce qui est évident) et que ces études sont au profit de tous puisque le futur élève en question servira son pays. Soit. Cependant, c'est internet, on est en 2024, en quelques minutes seulement, je vois facilement le scandale : "Comment ça ? Je fais des études et ça ne sert à rien ?" "Quid de tous les autres métiers ? Ils ne servent à rien ?"

Je ne vais pas me mettre plus longtemps dans la peau des trolls d'internet, ou rentrer dans le débat politique de donner raison ou non à cette campagne marketing, ce n'est pas le propos.

Mais si vous voulez éviter ce genre de problème et faire passer le bon message à la bonne audience, une seule solution, travailler avec First, l'agence créative par abonnement !

Je me baladais sur LinkedIn cet après-midi, quand je suis tombé sur une campagne sponsorisée de l'Armée de l'Air et de l'Espace. Je trouve que c'est un excellent exemple de ce qu'il faut éviter de faire, alors je vais vous en parler.

Le post en question :

Alors ? Voyez-vous le problème ?

Déléguer la créa, c'est aussi avoir des yeux en plus.

Nous ne sommes pas spécialisés dans l'aviation, ni dans le recrutement, mais cette campagne qui vise à générer du lead en vue d'un éventuel recrutement au sein de l'Armée de l'Air semble être une campagne qui risque d'exploser en plein vol.

En général, c'est le SIRPA qui s'occupe de la communication des armées, mais il semble que cette fois, ils ont oublié de se relire avant de dépenser des milliers d'euros en campagne LinkedIn Ads. Ce qui ne serait pas arrivé chez nous. En passant par une agence comme First, vous bénéficiez d'une équipe supplémentaire qui pourra identifier des problématiques que vous n'auriez peut-être pas remarquées.

"QUITTE À FAIRE DES ÉTUDES, AUTANT QU'ELLES SERVENT À QUELQUE CHOSE."

Si je fais quelques efforts de compréhension, je parviens à lire entre les lignes que l'objectif de la campagne est de dire qu'en effet, pour être pilote, ingénieur en avionique, ou je ne sais quel métier pour faire voler des avions remplis de bombes , il faut faire des études (ce qui est évident) et que ces études sont au profit de tous puisque le futur élève en question servira son pays. Soit. Cependant, c'est internet, on est en 2024, en quelques minutes seulement, je vois facilement le scandale : "Comment ça ? Je fais des études et ça ne sert à rien ?" "Quid de tous les autres métiers ? Ils ne servent à rien ?"

Je ne vais pas me mettre plus longtemps dans la peau des trolls d'internet, ou rentrer dans le débat politique de donner raison ou non à cette campagne marketing, ce n'est pas le propos.

Mais si vous voulez éviter ce genre de problème et faire passer le bon message à la bonne audience, une seule solution, travailler avec First, l'agence créative par abonnement !

Je me baladais sur LinkedIn cet après-midi, quand je suis tombé sur une campagne sponsorisée de l'Armée de l'Air et de l'Espace. Je trouve que c'est un excellent exemple de ce qu'il faut éviter de faire, alors je vais vous en parler.

Le post en question :

Alors ? Voyez-vous le problème ?

Déléguer la créa, c'est aussi avoir des yeux en plus.

Nous ne sommes pas spécialisés dans l'aviation, ni dans le recrutement, mais cette campagne qui vise à générer du lead en vue d'un éventuel recrutement au sein de l'Armée de l'Air semble être une campagne qui risque d'exploser en plein vol.

En général, c'est le SIRPA qui s'occupe de la communication des armées, mais il semble que cette fois, ils ont oublié de se relire avant de dépenser des milliers d'euros en campagne LinkedIn Ads. Ce qui ne serait pas arrivé chez nous. En passant par une agence comme First, vous bénéficiez d'une équipe supplémentaire qui pourra identifier des problématiques que vous n'auriez peut-être pas remarquées.

"QUITTE À FAIRE DES ÉTUDES, AUTANT QU'ELLES SERVENT À QUELQUE CHOSE."

Si je fais quelques efforts de compréhension, je parviens à lire entre les lignes que l'objectif de la campagne est de dire qu'en effet, pour être pilote, ingénieur en avionique, ou je ne sais quel métier pour faire voler des avions remplis de bombes , il faut faire des études (ce qui est évident) et que ces études sont au profit de tous puisque le futur élève en question servira son pays. Soit. Cependant, c'est internet, on est en 2024, en quelques minutes seulement, je vois facilement le scandale : "Comment ça ? Je fais des études et ça ne sert à rien ?" "Quid de tous les autres métiers ? Ils ne servent à rien ?"

Je ne vais pas me mettre plus longtemps dans la peau des trolls d'internet, ou rentrer dans le débat politique de donner raison ou non à cette campagne marketing, ce n'est pas le propos.

Mais si vous voulez éviter ce genre de problème et faire passer le bon message à la bonne audience, une seule solution, travailler avec First, l'agence créative par abonnement !

Rejoignez-nous et démarquez-vous grâce à notre concept fort.

Nous avons à cœur de proposer à toutes les entreprises une qualité graphique premium, tout en gardant des tarifs accessibles.

Rejoignez-nous et démarquez-vous grâce à notre concept fort.

Nous avons à cœur de proposer à toutes les entreprises une qualité graphique premium, tout en gardant des tarifs accessibles.

Rejoignez-nous et démarquez-vous grâce à notre concept fort.

Nous avons à cœur de proposer à toutes les entreprises une qualité graphique premium, tout en gardant des tarifs accessibles.